A travers la pared | 2014

 

 

Chorégraphie : Elodie Lombardo / Cie Les Soeurs Schmutt | Interprétation : Cristobal Barreto, Sarah Dell’Ava, Pamela Grimaldo,  Séverine Lombardo, Irma Monterrubio, Eduardo Jesus Rocha | Musique : Guido Del Fabbro Musique : Guido Del Fabbro | Éclairages : Lucie Bazzo | Prise d’images et conception visuelle : Robin Pineda Gould | Prise de son : Kevin Pineda Gould | Où et quand : 13, 14, 15 et 16 mars 2014, Centro de las Artes, San Luis Potosi, Mexique | Avril 2015, Danse-Cité – Espace Go, Montréal

Vidéo 1 (processus 2013) | Vidéo 2 (processus 2013) | Vidéo 3 (2014) | Vidéo 4 (2014) | Vidéo 5 (spectacles 2015)

À l’hiver 2014, Élodie Lombardo (Les sœurs Schmutt) réunit six danseurs mexicains et québécois dans une prison centenaire désaffectée et destinée aux femmes et enfants à San Luis Potosí (Mexique). Dans ce lieu à ciel ouvert, elle crée une œuvre d’une grande sensibilité, projetant les spectateurs au cœur du monde bouleversant de six individus en quête de liberté. Transposée à Montréal dans un espace scénique fermé, mais pourtant ouvert aux déplacements et à la rencontre avec les spectateurs, À travers la pared (À travers le mur) explore nos murs intérieurs, ceux que l’on ne cesse de construire et déconstruire pour se protéger ou s’évader. Empreinte d’une réflexion sur les limites humaines et la touchante fragilité des êtres, la chorégraphie met en scène l’enfermement et la folie de manière aussi poétique que cathartique. Danse, vidéo, théâtre et mélodies en direct s’entrelaceront dans ce spectacle pour créer un dialogue dramaturgique entre les deux espaces de représentation : l’immensité désertique et l’univers carcéral mexicain, et le paysage à la fois physique et onirique du théâtre.