EPV à la rencontre des aînés | 2016-2018

 

Danse Carpe Diem/Emmanuel Jouthe a proposé l’expérience d’ÉCOUTE POUR VOIR au Manoir St-Léonard des Résidences Soleil en 2013. Ainsi, tout au long de l’année, à raison de deux fois par mois, des danseurs ont rendu visite aux résidents de l’établissement. Le caractère personnalisé de la proposition a permis aux personnes âgées de rompre avec l’ennui, de s’abandonner quelques minutes au plaisir d’une musique et de se laisser porter par une danse invitante. L’expérience acquise en 2013 a révélé que les ainés connaissent des besoins particuliers et que l’animation par la danse peut aider à adoucir certaines des difficultés de leur vie courante, puis constituer une activité sociale et physique améliorant leur qualité de vie au quotidien.

ÉCOUTE POUR VOIR à la rencontre des ainés a été présenté à la clientèle du Centre Évasion, à raison de trois activités d’une heure chacune par mois en 2016. Cinq artistes professionnels en danse étaient en charge de l’animation de cette activité (Sarah Dell’Ava, Marilyne St-Sauveur, Nicolas Labelle, Rosie Contant, Gabrielle Surprenant-Lacasse, Élise Bergeron). 

 

 

En 2017-2018, nous proposerons des ateliers pratiques intitulés Ainés en mouvement, en 2017, à la clientèle du Centre des ainés de Villeray à leur lieu de domicile, soient trois HLM pour ainés situés dans le quartier Villeray. L’objectif est d’inviter les ainés, qu’ils soient en perte de mobilité physique ou non, à danser et à s’activer physiquement selon une exploration corporelle et expressive en groupe.

 

Projet financé dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal par la Ville de Montréal et le ministère de la Culture et des Communications.

 

Ce projet a vocation à :

  • assurer la présence pérenne de la danse pour la clientèle vieillissante en perte d’autonomie (physique et cognitive) ;
  • amener une activité culturelle inspirée d’une œuvre artistique à ceux qui ne peuvent difficilement se déplacer pour en bénéficier habituellement pour des raisons de mobilité et/ou de moyen financier ;
  • contribuer au rayonnement de ceux dont les besoins en divertissement et en accompagnement exigent une approche personnalisée;
  • amener la danse dans un lieu où elle est peu présente mais souhaitée;
  • améliorer la qualité de vie des résidents en brisant la solitude et l’ennui ;
  • impliquer les ainés à la participation à la vie active de la communauté montréalaise ;
  • privilégier un échange intergénérationnel ;
  • consacrer du temps de qualité d’échange de manière individuelle et en communauté ;
  • favoriser l’échange entre le personnel de soutien et les résidents.