Démarche


Chorégraphe, danseuse et enseignante, Sarah Dell’Ava explore le corps à travers une démarche multidisciplinaire. À la recherche de ce qui met en mouvement l’être et son geste, son travail se synthétise en cette phrase de Georges Haldas : « Il s’agit moins de faire une œuvre que de retrouver la Source ».

Ses projets dessinent des quêtes ontologiques : d’où vient le geste ; d’où venons-nous ? Par le biais d’une approche multidisciplinaire entre danse, arts visuels et chant, sa pratique explore le corps, sa présence, son élan vital.

Elle conduit des processus de création avec différentes communautés, souvent en collaboration avec d’autres artistes et organismes. Ces moments permettent des rencontres inusitées. Transmission et création s’entrelacent pour dessiner des processus inclusifs, où la danse permet l’expression de soi et la rencontre avec l’autre.

Avec le Collectif Berceurs du temps, elle concocte – avec Ilya Krouglikov et Wolfram Sander – des projets multidisciplinaires et participatifs, dans le but de favoriser des temps d’être-ensemble, d’introspection et de poésie au coeur de la ville. 

Son parcours est balisé par une maîtrise en danse contemporaine (UQAM, 2012), une formation en Hatha Yoga (Naada Yoga, 2016), un séminaire de formation avec Arno Stern (le Jeu de Peindre, 2015) et une formation en Mouvement Authentique (Catherine Lessard, 2017).

En 2016, elle co-fonde l’ESPACE ORIRI, un lieu dédié à l’expression spontanée pour petits et grands où la créativité fait le pont entre intériorité et relation.