Démarche

Sarah Dell’Ava s’intéresse aux liens entre art, intériorité, spiritualité et lien social.

Ses projets récents sont présentés sous forme d’installations performatives, des espaces-temps pour ré-ouvrir notre capacité de contemplation et d’écoute. Pour elle, l’art est une façon de se relier au monde archétypal qui ne cesse d’être là, d’attendre que nous le découvrions, que nous le révélions. Elle crée des plongeons en en solo (Dans les plis, OR, 1001 Rêves) ainsi que des grands rassemblements pour tous (OSur la place, La danse du coeur et de nombreuses création pour tous).

Avec le Collectif Berceurs du temps, elle concocte – avec Ilya Krouglikov et Wolfram Sander – des projets multidisciplinaires et participatifs, dans le but de favoriser des temps d’être-ensemble, d’introspection et de poésie au coeur de la ville. 

Depuis sa rencontre en 2014 avec l’approche du Mouvement Authentique, elle ne cesse de partager cette pratique dans divers contextes, au Québec, en France et en Suisse. En 2016, elle co-fonde l’ESPACE ORIRI, un lieu dédié à l’expression spontanée pour petits et grands où la créativité fait le pont entre intériorité et relation.

Sarah Dell’Ava suit d’abord un cursus en danse contemporaine à Genève à l’Atelier danse Manon Hotte & Cie Virevolte (1999-2006), parallèlement à ses études en arts visuels au Collège Claparède où elle est éveillée à l’art par l’enseignement d’Ariane Courvoisier. Elle complète ensuite à Montréal un bachelor et un master en danse à l’Université du Québec à Montréal (2016-2012). Après ce parcours universitaire, elle se forme auprès Jocelyne Montpetit en buto (2009-2013), au Jeu de Peindre avec Arno Stern (2015), au Hatha Yoga avec l’école Naada Yoga (500h, 2016) et enfin au Mouvement Authentique avec Catherine Lessard (2017). Elle suit depuis 1996 un cheminement en « thérapie des profondeurs » avec Muriel Sarkissoff.