La trace de ceux qui ont marché | 2017

 

La Trace de ceux qui ont marché consiste en une série d’ateliers en mouvement qui rassemblent des personnes arrivées à Montréal à titre de réfugiés, des immigrants reçus et des personnes établies à Montréal. Les ateliers ont offert l’opportunité à chaque participant de créer à partir de son vécu, ses sensations et ses perceptions, de rendre concrets les images et les rythmes qui l’habitent. Sous le signe de la créativité, ces ateliers ont visé le partage et le dialogue entre les cultures et les communautés. L’arrimage des participants de traditions différentes a favorisé la rencontre et la possibilité de vivre l’échange au-delà des mots, grâce à l’art du mouvement. 

À travers les âges, les cultures, les expériences de vie, au delà de l’immigration politique, nous avons réalisé que chacun porte en lui-même, ce désir de ‘rentrer chez soi’ : dans le pays de son corps, dans le pays de son cœur, dans le pays de son Être. 

Samedi 3 Juin – 18h à 20h | Galerie d’exposition du MAI [Montréal, Arts Interculturels] | 3680, rue Jeanne Mance, MTL |  RSVP avant le vendredi 26 mai, 17h : communication@danse-cite.org 514. 525. 3595 

Un projet de Danse-Cité, dans le cadre des 150 ans de la Confédération canadienne, avec le soutien de la Fondation du Grand Montréal et du MAI (Montréal Arts Interculturels). 

Cette initiative est rendue possible grâce au Fonds communautaire pour le 150e anniversaire du Canada, qui est une collaboration entre <<fondation communautaire>>, le gouvernement du Canada et des leaders extraordinaires de l’Atlantique au Paci que à l’Arctique. 

Communiqué de presse