Or | 2018

 

Création en cours

Pouvons-nous faire confiance à une connaissance qui vient « du dedans » ? Le geste de danser et le geste de peindre peuvent-ils émerger spontanément, sans directives, au-delà des conditionnements, en dehors des attentes extérieures ? Quelles connaissances émergent alors ? Individuellement et collectivement, à quelles ouvertures sommes-nous conviés ?

OR se pose comme geste politique pour redonner sa place à l’intuition, à la réceptivité et au temps de l’intériorité.

Peintures et performances : Sarah Dell’Ava | Lumières : Hugo Dalphond | Composition : Mykalle Bielinski et Olivier Girouard | Du 14 au 22 septembre 2018 | Tangente 

 

« L’être humain (…) doit naître deux fois : une fois de sa mère, une autre à partir de son propre corps et de sa propre existence. »     Faouzi Skali -