ORI OU LES CHAMBRES DU COEUR

Le cœur. L’organe vital. Le symbole de l’amour. Dans cette installation chorégraphique, un groupe de danseurs professionnels et amateurs, de 5 à 75 ans, bougent et chantent au rythme de leur cœur qui bat. Avec des mouvements réduits à leur simple essence, c’est la présence singulière et authentique des interprètes qui irradie. Au fur-et-à-mesure que cette danse progresse, nous entrons en communion, en harmonie ; nos pulsations cardiaques se synchronisent. À l’écoute de ce rythme puissant, infatigable et source de vie, nous faisons l’expérience somatique d’un retour au naturel, au cœur de nos êtres. Ensemble, nous participons à un rituel à la fois mystérieux et spirituel. Hors du temp

Détails

Création 2017

Montréal, QC

60 minutes

Danseur-se-s : Matéo Chauchat, Annabelle Chouinard, Geneviève Dussault, Alice Grondin Segal, Céline Laquerre, Anglesh Major, Gisèle Morrissette, Marie Mougeolle, Caroline Namts, Kiyane Racine Pedron, Parisa Rajabiyan, Cara Roy, Richard Trottier, Amaryah Yisrael, Hezekyah Yisrael

Musiciens : Pooria Pournazeri et Saeed Kamjoo

Éclairagiste : Hugo Dalphond

Partenaires : Tangente, Département de danse de l’UQAM & Alain Bolduc, Danse Carpe Diem/Emmanuel Jouthe, Circuit-Est centre chorégraphique

Soutien Conseil des Arts et des Lettres du Québec

Presse

♦ Robert St-Amour,  Extrait du blogue « Sur les pas du spectateur », octobre 2017

Loin des standards habituels de la danse, la chorégraphe nous entraîne dans une démarche décrite, « coeur à coeur, corps à corps », mais qui, selon moi, dépasse les interactions humaines, fort bien présentées d’ailleurs, pour celle de la création de notre monde. (…). Comme si je voyais la création du monde, au premier jour, par leurs pulsations et leurs déplacements. Ce magma originel ou cette première cellule, je suis avec fascination son évolution. (…) Difficile de bien décrire ce que je ressens, mais cet organisme originel qui s’est divisé devant moi, il s’est « resolidarisé » au son des chants et au rythme des mouvements de cette collectivité du moment. (…) Au final, quoi dire de plus que la danse contemporaine peut se décliner de façon fort différente, mais aussi de façon fort surprenante. Elle peut se voir, mais aussi elle peut se vivre. Il peut en émerger des moments de bonheur qui nous laisse une trace au coeur et au corps. Merci Sarah et toute ta gang pour ton travail patient (un an, si mes renseignements sont bons) à créer des moments qui nous montre la direction vers laquelle notre monde devrait aller.

♦ Mélanie Carpentier, Revue du Théâtre JEU no 166, janvier 2018

Dans son approche du mouvement, Sarah Dell’Ava cultive une dimension philosophique, voire spirituelle. La danse revient à se connaître soi-même pour mieux être disponible à la rencontre de l’autre [...]. Porteuses d’une vision artistique inclusive, les créations de Sarah Dell’Ava nous invitent à repenser le rôle de la danse en société. À contre-courant de l’homogénéité des corps glorieux et de la dépense spectaculaire, ses créations redonnent à l’art du mouvement ses vertus philosophiques, sociales et thérapeutiques.

Extraits vidéo, 12 minutes.

Visite en Studio, vidéo réalisée par Tangente.

Documentaire réalisée par Robin Pineda Gould, avec le soutien du programme "connexion-création" du Conseil des Arts du Canada.

No items found.

Photographies : Simon Lenoires

No items found.

Photographies : Vanessa Fortin

No items found.

Photographies : Anne-Flore de Rochambeau.

-> retour aux créations

Sarah Dell'Ava

dellavasarah@yahoo.ca
+1.514.564.6460

S'inscrire à l'infolettre

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.